Etats-Unis - Procès Bill Cosby : faute de consensus chez les jurés, le verdict annulé

Posted on June 19, 2017 17:30:35 Filed in International


 
Bill Cosby

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

Bill Cosby est libre, enfin pour l'instant. Le procès de la star américaine pour agression sexuelle a été annulé, le jury n'étant pas parvenu à établir un verdict à l'unanimité, comme la loi l'exige aux Etats-Unis. Le ministère public a déjà annoncé la tenue d'un second procès.

Le procès de l'acteur américain Bill Cosby a été annulé samedi, le jury n'étant pas parvenu à déterminer un verdict à l'unanimité sur aucun des chefs d'accusation, après plus de 50 heures de délibérations.

Le procureur du comté de Montgomery, Kevin Steele, qui avait inculpé le comédien, a immédiatement indiqué qu'il demanderait la tenue d'un nouveau procès, comme l'y autorise la loi. C'est un terrible camouflet pour lui, ses arguments n'ayant pas convaincu la totalité du jury.

Mais c'est une victoire pour le comédien de 79 ans, accusé d'agression sexuelle sur Andrea Constand en 2004, même si la perspective d'un nouveau procès se profile déjà.

A l'annonce de l'annulation de ce premier procès, Bill Cosby n'a manifesté aucune réaction. 

Rendu célèbre par la série télévisée « The Cosby Show » (1984-1992), le comédien risquait jusqu'à 30 ans de prison. Il demeure inculpé et en liberté sous caution, a précisé le juge Steven O'Neill. La justice américaine requiert l'unanimité du jury pour qu'un verdict puisse être prononcé.

Jeudi, les jurés avaient déjà indiqué qu'ils se trouvaient dans l'impasse. Le juge leur avait demandé de poursuivre leurs débats.

Plus de vingt heures de débats supplémentaires n'ont pas permis d'aboutir à un verdict.

 

Chronologie de l'affaire Cosby

Novembre 2002: Bill Cosby rencontre la Canadienne Andrea Constand, directrice des opérations de l'équipe féminine de basketball de l'Université de Temple de Philadelphie. Diplômé de l'université, ce dernier lui propose de devenir son mentor.

Janvier-février 2004: agression présumée d'Andrea Constand par Bill Cosby à sa maison en Pennsylvanie. L'ancienne vedette du Cosby Show aurait drogué la femme avec un puissant analgésique avant de l'agresser.

Janvier 2005: de retour au Canada depuis plusieurs mois, Andrea Constand dépose une plainte auprès de la police régionale de Durham, en banlieue de Toronto, ce qui déclenche une première enquête criminelle en Pennsylvanie et Cosby est interrogé.

Février 2005: Une autre présumée victime fait une sortie publique. Tamara Green allègue avoir été agressée par Cosby durant les années 1970. Quelques jours plus tard, la police indique que Cosby ne sera pas accusé.

Mars 2005: Andrea Constand dépose une poursuite civile contre Cosby dans laquelle 13 autres présumées victimes allèguent avoir été agressées par la vedette. Cosby affirme dans une déposition qu'Andrea Constand était consentante et qu'il lui aurait seulement donné du Benadryl. Une seule des autres victimes présumées témoignera finalement, soit Kelly Johnson.

De l'été 2005 jusqu'à l'automne 2006: d'autres présumées victimes allèguent dans des entrevues avoir été droguées puis agressées par Cosby.

Novembre 2014

L'équipe de crise qui épaule Cosby tente de renverser la vapeur sur les médias sociaux, où il se fait crucifier. Une autre victime alléguée, Barbara Bowman, signe un texte percutant dans le Washington Post coiffé du titre «Bill Cosby m'a violée. Pourquoi a-t-il fallu 30 ans pour que les gens me croient?»

D'autres femmes sortent à leur tour et accusent Cosby de les avoir droguées et violées.

Les reprises de la comédie The Cosby Show sont retirées des ondes et NBC et Netflix abandonnent des projets avec la vedette.

Un ancien employé de NBC dit qu'il a déjà payé huit femmes, à la demande de Cosby, pour qu'elles ne parlent pas.

Décembre 2014: la femme de Cosby depuis 1964, Camille Coby, fait une sortie publique pour soutenir son mari, de même que leur fille Evin.

Janvier 2015: Phylicia Rashad, qui jouait la femme de Cosby dans The Cosby Show, affirme qu'elle n'a jamais été témoin de gestes comme ceux qu'une douzaine de femmes reprochent à son ancien partenaire de jeu. Elle parle de la «destruction d'une légende».

Trois autres présumées victimes sortent de l'ombre, dont l'une qui dit avoir pris une « grosse pilule blanche» et s'être ensuite réveillée au lit avec Cosby. Ce dernier a soutenu qu'il s'agissait de relations consensuelles.

Juillet 2015:

Les documents de cour datant de 2005, lors de la poursuite engagée par la Canadienne Andrea Constand, font surface, dans lesquels Cosby admet avoir donné à une femme du Quaaludes, un sédatif dont les effets s'apparentent à ceux des barbituriques. Cosby y déclare avoir obtenu ce médicament dans l'idée de le donner à une femme avec qui il voulait avoir des rapports sexuels.

Le New York Magazine photographie 35 femmes qui accusent Cosby de les avoir agressées.

 

Décembre 2015:

Cosby poursuit en diffamation plusieurs femmes qui l'accusent d'inconduite sexuelle.

Selon un décompte, plus de 50 femmes se sont manifestées pour dénoncer de présumées agressions sexuelles commisses par Cosby, qui n'a toujours pas été accusé.

On apprendra plus tard qu'il avait été accusé à la mi-décembre d'avoir drogué et agressé Andrea Constand en 2004. Il n'enregistre aucun plaidoyer et n'a finalement pas à payer 1 million $ de caution.

Juillet 2016: on apprend que Bill Cosby est désormais complètement aveugle après avoir souffert d'une maladie dégénérative.

Mai 2017: la sélection du jury en vue du procès de Cosby est complétée en deux jours. Il comprend sept hommes et cinq femmes, dont deux Afro-Américains.

Juin 2017:

Le procès s'amorce le 5 juin, Cosby se pointe au bras de l'actrice Keshia Knight Pulliam, qui jouait sa fille dans The Cosby Show.

Le procès avorte parce que le jury n'arrive pas à déterminer un jugement unanime.

La poursuite évoque sur le champ son intention de ne pas en rester là.

 



Comment...





No comments yet.

More Stories on AfricaVoice