Mark Zuckerberg vient de dévoiler son plan en 9 étapes pour que Facebook ne soit plus utilisé pour faire basculer une élection

Posted on September 26, 2017 00:55:59 Filed in Inovation & New Techs


 
Mark Zuckerberg



Mark Zuckerberg, le DG de Facebook, a dévoilé ce jeudi 21 septembre les 9 étapes que le réseau social va suivre pour "protéger l'intégrité des élections" et "être sûr que Facebook soit une force du bien dans la démocratie".

Il livrera notamment les publicités liées à la Russie, pour une valeur de 100.000 dollars, aux renseignements et enquêteurs américains.

"Je suis profondément touché par le processus démocratique et la protection de son intégrité", a-t-il dit dans un Facebook Live sur sa page.

"Je ne veux pas que quelqu'un utilise nos outils pour ébranler la démocratie."

"Nous vivons dans un nouveau monde", a-t-il ajouté. "Les communautés en ligne doivent apprendre à gérer le fait que des Etats-nations tentent de faire basculer des élections. C'est un nouveau challenge, mais nous nous engageons à être à la hauteur de la tâche."

Parmi les changements annoncés par Zuckerberg, il y a le fait que Facebook va dévoiler quelles pages ont payé pour quelles publicités politiques sur sa plateforme — une décision qui a été demandée par le parti démocrate américain devant la Commission fédérale des élections cette semaine.

Le vice-président de la Commission des Renseignements du Sénat, Mark Warner, avait dit la veille qu'il y avait "probablement beaucoup plus" de comptes affiliés à la Russie que ce que Facebook avait pour l'instant montré dans des rendez-vous privés avec le comité.

Il a souligné que la Commission avait l'intention de demander aux cadres de Facebook de témoigner publiquement en octobre devant le Congrès.

Voici un bon graphique qui résume la politique de Zuckerberg en 9 étapes, fait par David Carrol, un professeur de design et média sur Twitter:
 

Soit en résumé :
1.    Transférer 3000 publicités liées à la Russie au Congrès américain.
2.    Continuer les recherches sur ce qu'il s'est passé pendant les élections américaines et les étendre à "des acteurs russes ainsi que d'autres Etats soviétiques".
3.    Rendre les "publicités politiques plus transparentes", montré quel parti a acheté quelle pub. Vous pourrez également aller voir la page d'un annonceur et connaître toutes les pubs qu'il a mis en place.
4.    Renforcer la modération et la sélection des publicités politiques. "Nous n'attraperons pas tout le monde tout de suite, mais il sera plus difficile d'interférer dans les élections."
5.    Doubler l'équipe qui travaille sur le "respect de l'intégrité des élections", soit rajouter 250 personnes qui seront "focalisées sur le respect de la sécurité de notre communauté".
6.    Passer des partenariats avec des Commissions électorales à travers le monde.
7.    Passer des partenariats avec des experts en cybersécurité et leur partager des informations sur ceux qui "essaient d'interférer avec les élections".
8.    Adapter le processus de modération anti-harcèlement au harcèlement politique.
9.    Se focaliser sur les élections allemandes — qui ont lieu ce dimanche. Facebook a déjà "agi contre des milliers de faux comptes", s'est associé aux autorités allemandes et ont partagé des conseils de sécurité aux équipes des candidats.

Mark Zuckerberg a fini par rappeler l'importance de Facebook dans les élections, soulignant que lorsqu'ils avaient mis en place le bouton "sortez et votez", plus de 2 millions de personnes étaient allées s'inscrire sur les listes.

Alex Heath



Comment...





No comments yet.

More Stories on AfricaVoice