Zimbabwe : le chef de l'opposition suggère qu'il va passer la main

Posted on January 9, 2018 15:19:06 Filed in Actualites




Le principal chef de l'opposition au Zimbabwe, Morgan Tsvangirai, a suggéré lundi qu'il pourrait passer la main à la tête de son parti, le Mouvement pour le changement démocratique (MDC), au profit de la "nouvelle génération".

"Je vois venir le moment où nous, l'ancienne génération, allons lâcher les rênes pour permettre à la jeune génération de reprendre la lourde tâche engagée il y a tant d'années, avec notre bénédiction et notre soutien", a-t-il dit dans un communiqué.

Agé de 65 ans, Morgan Tsvangirai a annoncé il y a deux ans qu'il souffrait d'un cancer du côlon pour lequel il effectue de nombreux séjours médicaux en Afrique du Sud voisine.

"Il va bien. Il récupère très bien", a commenté vendredi le nouveau président zimbabwéen, Emmerson Mnangagwa, à l'issue d'une visite au domicile de l'opposant.

   

Je vois venir le moment où nous, l'ancienne génération, allons lâcher les rênes pour permettre à la jeune génération de reprendre la lourde tâche engagée il y a tant d'années, avec notre bénédiction et notre soutien



Des élections générales sont prévues cette année à une date qui n'a pas encore été précisée.

M. Mnangagwa a pris les rênes du Zimbabwe en novembre, à la faveur d'un coup de force de l'armée qui a contraint Robert Mugabe, 93 ans, à quitter le pouvoir au terme d'un règne autoritaire de trente-sept ans.

Déjà investi candidat du parti au pouvoir, la Zanu-PF, M. Mnangagwa a promis des élections "libres et honnêtes".

M. Tsvangirai fut pendant des années l'adversaire historique de Robert Mugabe.

Le chef du MDC était arrivé en tête du premier tour de la présidentielle de 2008 devant M. Mugabe mais il avait renoncé à se présenter au second tour au terme d'une campagne de violences orchestrée par le pouvoir, ouvrant la voie à une réélection du "camarade Bob".

A l'issue de ce scrutin, M. Tsvangirai avait été nommé Premier ministre d'un gouvernement de coalition resté sous le contrôle du seul Robert Mugabe, qui l'avait finalement battu lors des élections très contestées de 2013.

Agé de 39 ans, Nelson Chamisa, l'un des trois vice-présidents du MDC, fait figure de favori pour succéder à M. Tsvangirai.



Comment...





No comments yet.

More Stories on AfricaVoice