Revirement : La CAF jugerait le Cameroun apte pour l'organisation de la CAN 2019

Posted on February 4, 2018 08:49:10 Filed in Sport




Ce n'est pas encore officiel, mais la révélation de l'AFP selon laquelle le Cameroun, organisateur de la Coupe d'Afrique des Nations 2019 « n'a rien à craindre…pour le moment », a de quoi réjouir les autorités de ce pays, qui, l'année dernière, ont été sérieusement ébranlés par les propos du président de la Confédération Africaine de Football qui menaçait de retirer la compétition à ce pays au regard de son incapacité à réaliser les infrastructures telles que prévues par le cahier des charges.

Le cameroun, faut-il le rappeler, avait obtenu l'organisation du tournoi longtemps avant que la CAF ne décide d'augmenter le nombre de pays participants à la Can, le faisant passer de 16 à 24, et augmentant de ce fait les charges du Cameroun. 

Pour tout compliquer,  le président de la Caf qui semblait personnellement avoir une dent contre le Cameroun, n'avait cessé de critiquer le Cameroun, faisant même observer que « Si le pays qui l'accueille n'arrive pas à l'organiser, nous trouverons un pays qui va l'organiser  »,

Le Cameroun peut d'autant plus se frotter les mains aujourd'hui qu'il reste peu de temps entre ce mois de février 2018 et la tenue effective de la Coupe d'Afrique des nations –en juin de l'année prochaine- pour que la CAF prenne sur elle d'en confier l'organisation à un autre pays.

Ce revirement favorable au Cameroun est le fruit de la mission d'inspection effectuée du 12 au 20 janvier  dernier par des experts de la CAF qu'accompagnait le Cabinet d'audit  Roland Berger. Une mission que des langues venimeuses au Cameroun disent avoir été copieusement « arrosée », et qui plus est,  s'est déroulée à l'abri des  regards indiscrets des journalistes, chassés par comme des malpropres   des sites visités, de crainte qu'ils ne révèlent le véritable état des infrastructures.

Mais l'essentiel est sauf, car selon l'AFP, un responsable de la Confédération africaine de football a indiqué que la tenue de cette CAN 2019 n'est pas « remise en cause ».  On peut déjà s'attendre à ce que le rapport définitif qui sera rendu fin février au Comité exécutif de la CAF soit favorable au Cameroun. Il ne saurait d'ailleurs en être autrement, le président de la CAF ayant fait savoir il y a quellques jours, que « notre rôle est d'accompagner au mieux le Cameroun qui organise la CAN Total en 2019, dans un nouveau format, à remplir convenablement le cahier de charges qui n'est pas un document figé et que vous avez la possibilité d'améliorer maintenant que vous avez pris vos fonctions »

Natondi K.



Comment...





No comments yet.

More Stories on AfricaVoice