Royaume-Uni : Mandat d'arrêt maintenu contre Julian Assange

Posted on February 6, 2018 21:02:44 Filed in International



Le fondateur de WikiLeaks ne sortira pas de l'ambassade équatorienne à Londres, où il vit reclus depuis près de six ans.

Retour à la case départ pour Julian Assange. Mardi après-midi, la justice britannique a finalement maintenu le mandat d'arrêt qui avait été émis contre lui.

"Je ne suis pas convaincue que le mandat doive être levé", a déclaré mardi à l'audience la juge du tribunal londonien de Westminster, Emma Arbuthnot. Dans sa décision, la magistrate a indiqué qu'elle allait désormais examiner si le maintien de ce mandat d'arrêt était dans l'intérêt public, une question soulevée par la défense.

"Nous devons attendre le second jugement qui sera rendu la semaine prochaine mais nous sommes satisfaits de voir que la Cour a entendu la longue histoire derrière cette affaire, l'étendue du processus et les méthodes disproportionnées et injustifiées. Il doit avoir la garantie qu'il ne sera pas extradé aux Etats-Unis pour y être jugé", a déclaré Jennifer Robinson, avocate d'Assange.

Le fondateur de Wikileaks reste donc sous le coup d'une extradition s'il venait à sortir de l'ambassade équatorienne à Londres où il s'est retranché depuis plus de cinq ans. Sa santé s'est nettement détériorée, selon ses avocats.

En cas d'arrestation, le fondateur de WikiLeaks craint d'être extradé et jugé aux États-Unis pour la publication par WikiLeaks en 2010 de nombreux secrets militaires et documents diplomatiques américains.

L'Australien, âgé aujourd'hui de 46 ans, a trouvé asile en juin 2012 dans ce bâtiment alors qu'il était recherché par la justice suédoise pour des accusations de viol qu'il niait.

Depuis, l'affaire s'est dégonflée : le parquet suédois a fini par classer l'affaire en mai dernier d'où la demande formulée par l'avocat de Julian Assange de lever le mandat d'arrêt britannique émis à son encontre.

Malgré le soutien des autorités équatorienne, qui lui ont accordé en décembre dernier la nationalité de ce pays, rien n'y fait : le parquet britannique maintient que le mandat d'arrêt britannique est toujours valide car Julian Assange n'a pas respecté les conditions de la liberté sous caution qui lui avait été octroyées.

Naguère vu comme un héros des libertés, Julian Assange est devenu une figure plus polémique. Il a notamment perdu de nombreux soutiens lors de la campagne anti-Clinton menée par WikiLeaks pendant la campagne présidentielle américaine. Certains considère qu'il fait le jeu du Kremlin.

Julian Assange, qui utilise Twitter quotidiennement s'est plus récemment prononcé en faveur de l'indépendance de la Catalogne, ce qui a posé problème aux dirigeants équatoriens, dont il dépend.

Avec AFP



Comment...





No comments yet.

More Stories on AfricaVoice