PSG-Real Madrid : Timothy Weah pourrait jouer le même rôle que son père en 1993

Posted on March 8, 2018 22:45:48 Filed in Sport




Et si Timothy Weah jouait pour le PSG lors du match retour des huitièmes de finale de la ligue européenne face au Real de Madrid ! Et si le jeune de 18 ans marquait le premier but comme son père aux quarts de finale retour de la coupe de l'UEFA en 1993 face au club de la capitale espagnole ! Un souhait ambitieux, mais légitime.

Le Paris Saint-Germain était hier à Troyes dans le cadre de la 28è journée du championnat de France. Le club de la capitale française a empoché trois points supplémentaires en battant son hôte par deux buts à zéro grâce au désormais irrésistible Angel Di Maria et au jeune Christopher Nkunku.

Mais, même s'il n'a pas marqué, ce sera un match inoubliable pour Timothy Weah. Entré à la 78è minute à la place de l'Argentin Giovanni Lo Celso, le fils du président libérien George Weah faisait ses débuts dans le club de la capitale française avec lequel il a conclu en juillet dernier un contrat qui prendra fin en 2020.

Et Timothy ne s'est pas empêché de se montrer entreprenant. En témoigne le tir cadré à la 94è minute qui lui aurait permis de marquer son tout premier but en carrière professionnelle.



Mais, au-delà de la ligue 1, ce match pourrait aussi paraître comme une mise au vert du titi parisien afin de se montrer utile le 6 mars prochain face au Real de Madrid en match retour des 8è de finale de la champions league européenne. Comme son père le 18 mars 1993 au Parc des princes.

Battu à Madrid par 3 buts à 1 comme le 14 février dernier, les Parisiens s'imposèrent par 4 buts à 1 face au géant européen du football. Et c'est « Mister George » qui ouvrit le score à la 33è minute avant d'initier un mouvement collectif qui débouchera sur un deuxième but marqué à la 82è minute par David Ginola.

Né le 22 février 2000 à New-York, le jeune Weah a participé l'année dernière à la coupe du monde des moins de 17 ans avec la sélection des États-Unis. Il avait contribué à la large victoire (5-0) de son équipe contre le Paraguay en marquant un superbe but, à la manière des grandes stars comme Cristiano Ronalodo.

Et dans un contexte où le Real Madrid de Cristiano Ronaldo semble affaibli et alors que le Parc des princes sera privé de Neymar, qui sait si le petit poucet parisien sera le premier à violer la cage de Navas. Comme « papa » en 1993 face à Buyo. Et rien n'est impossible quand on est le fruit des entrailles d'un talentueux Mister George.

Mais, les époques ni les acteurs ne sont pas les mêmes. Unai Emery n'est pas Artur Jorge. Zinedine Zidane est différent de Benito Floro.

John Ndinga Ngoma



Comment...





No comments yet.

More Stories on AfricaVoice