Urgent- Organisation de la Can 2019 : Le Maroc dément toute concurrence contre le Cameroun et promet son soutien matériel

Posted on March 8, 2018 22:45:52 Filed in Sport


 

La Fération Royale Marocaine de Football (FRMF) entend apporter son concours au Cameroun pour que ce pays qui peine à construire les infrastructures devant accueillir le prochain tournoi continental de football, et s'attire régulièrement pour cela les foudres du président de la Confédération Africaine de Football (CAF), réussisse son pari.

C'est la quintessence d'un message délivré publiquement mardi au Palais des Congrès de Marrakech au Maroc par le dirigeant de l'instance faîtière du football du royaume chérifien lors d'un point de presse conjoint avec son homologue camerounais,  Dieudonne Happi, président du Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT). La volonté clairement et publiquement affichée du Maroc d'œuvrer de concert avec le Cameroun pour la réussite de l'organisation de la Coupe d'Afrique des Nations de 2019 vient ainsi couper court aux spéculations sur l'intention du pays de Mohamed VI de ravir la vedette au Cameroun. Cette déclaration de soutien officiel du Maroc vient taire les rumeurs sur les envies du Maroc de chiper l'organisation au Cameroun.

De nombreux observateurs y voient cependant le fruit d'un marchandage entre les deux pays, car le Maroc qui s'active depuis un certain temps à faire de son ambition d'organiser la coupe du monde de football de 2026, une "cause africaine", et a par conséquent besoin du soutien de tous les "pays frères et amis", ne pouvaient pas continuer de se complaire dans des querelles de chiffonniers avec l'un d'eux, au risque de subir un déplaisant retour d'ascenseur le moment venu.

Le Cameroun devrait donc se frotter les mains, si tant est qu'en plus de la disparition de la sérieuse concurrence marocaine, ce pays riche du Maghreb va en plus contribuer financièrement et/ou logistiquement à tirer le Cameroun du pétrin dans lequel il est embourbé avec la construction des infrastructures.

La preuve, à un an et trois mois de la CAN, le principal stade qui abritera la compétition, à savoir le stade Paul Biya de Yaoundé au quartier Olembé, est encore à moins de 25% de sa réalisation deux ans au moins après le début des travaux. C'est tout dire !


Natondi K.



Comment...





No comments yet.

More Stories on AfricaVoice