Candidature à l'organisation du Mondial La FIFA refuse de répondre aux menaces de Donald Trump

Posted on April 29, 2018 10:08:59 Filed in Sport



 
Le Président des États-Unis d'Amérique a pris une position publique pour la première fois depuis le début de la procédure de candidature pour l'organisation de la Coupe du monde 2026. Tout en soutenant naturellement le dossier USA-Canada-Mexique, le chef de l'État américain a menacé les pays qui soutiennent la candidature marocaine.

La course à l'organisation de la Coupe du monde 2026 a pris un nouveau tournant, à moins de 50 jours du vote du 13 juin, qui désignera le pays hôte de la 23e édition du Mondial. Jeudi soir, le Président des États-Unis d'Amérique, Donald Trump, est entré en scène. Alors qu'aucun membre de l'Exécutif américain ne s'est exprimé sur le sujet depuis le dépôt de la candidature «United 2026» il y a un an, c'est le Président himself qui a ajouté son grain de sel, via son moyen de communication préféré, la plateforme de microblogging Twitter. «Les États-Unis ont mis en place une candidature forte avec le Canada et le Mexique pour la Coupe du monde 2026», peut-on lire sur le tweet de Donald Trump. Jusque-là, rien d'anormal. Mais la suite de la publication a pris une tournure qui en met plus d'un dans l'embarras. «Ce serait une honte si des pays que nous soutenons toujours s'opposaient à la candidature des États-Unis. Pourquoi devrions-nous soutenir ces pays s'ils ne nous soutiennent pas (y compris aux Nations unies) ?», a-t-il conclu.

La FIFA se refuse à tout commentaire
Contactée par «Le Matin», la FIFA s'est refusée à tout commentaire à ce sujet. «En règle générale, veuillez comprendre que nous ne pouvons commenter des déclarations spécifiques en relation avec la procédure de candidature, a rétorqué une porte-parole de l'instance mondiale. On ne peut que se référer au règlement de la FIFA pour la sélection de l'hôte des phases finales de la Coupe du monde 2026 et en particulier aux règles de conduite de la candidature y afférentes.» Dans la circulaire n° 1616 datée du 26 janvier 2018 (alinéa 1.8), la FIFA exhorte les officiels «à révéler à la FIFA toute activité par un candidat (…) qui pourrait affecter l'équité de la procédure de candidature et/ou pourrait causer une quelconque influence indue sur l'aboutissement de ladite procédure.»

Amine El Amri



Comment...





No comments yet.

More Stories on AfricaVoice