BLOG

28
Oct

10 raisons évidentes qui poussent les maris à voir ailleurs

Tout mari aimerait fonder un foyer dans la paix, la sérénité, le bonheur et avec une femme qu’il a choisie parmi des millions. Mais avec le boulot, la famille (élargie), les contraintes sociales, deuk bou meti, la dépense quotidienne, l’éducation des enfants, les sources de soucis sont multiples. L’homme n’a finalement que l’intimité de son foyer pour espérer se ressourcer, reposer ses nerfs et puiser des forces morales. Malheureusement certaines femmes ne savent pas rendre ce lieu agréable et paisible. Résultat : elles poussent alors leur mari à la sortie, sans s’en rendre compte. Parce que Bakann diam leu beug.

Voici les 10 principales raisons qui poussent les maris à aller voir ailleurs, histoire juste de s’offrir un second bureau ou carrément une nouvelle épouse.

1— Diambatt diou bari 

align=

 Certaines femmes sont des expertes dans ce domaine. Elles ne sont jamais satisfaites et se plaignent de tout. Il suffit d’un « wakh diou nekh » quelque part pour que les radars de leur mari se brouillent! Et l’obligent à émettre ailleurs. Quel mari pourrait tenir pour toujours et garder ses œillères intactes?

2-Pas de complicité

align=

Pas de connexion. La femme n’encourage pas son mari, ne le cajole pas, ne le déstresse pas. Au contraire! Un mari est avant tout un compagnon. Accompagnez-vous donc!

3-Bayekou bou meti 

align=

Des femmes qui clament à tue-tête être adeptes du « defar bamou bakh ». En vérité, elles se font belles pour se faire apprécier par leurs propres copines, durant leurs retrouvailles. Le mari, à la maison, se contente de la femme parfois brouillonne, « fatiguée » et « bayekou ». Même avec des enfants, créez votre propre espace et maintenez la flamme! Sinon la routine tue… Chaque jour compte.

4-Bayileen khassteh bi

align=

Respectez-vous et respectez vos maris pareillement. Pas de comparaison avec la situation de vos copines : sama morom yi ont ceci, ou cela…

N’écrasez pas l’ego ou l’amour propre de vos maris. Respectez-vous et respectez vos maris pareillement. Cela détruit un homme et le consume intérieurement. Forcément, le feu va s’extérioriser et finira par vous consumer aussi. Il suffit d’une Coumba très diongué pour que vos maris s’échappent! Picc mi naaw na !

5— Femmes, sachez pardonner et oublier

align=

Il faut savoir avancer dans la vie et éviter de ressortir du placard et rabâcher les « khoulos » d’hier, du mois passé, de l’année dernière, d’il y a 5 ans. Les femmes ont tendance à revenir sur de vieux débats, ce qui entraine forcément un autre « werenté » et des propos qui fâchent ou blessent. Tout le monde sait que « djiguen dou fatté », mais il faut savoir vider les placards et nettoyer à fond.

6— Femmes, évitez  serigntou bi

align=

Vous n’avez point besoin de « liguey » vos maris. Pas de potion magique, ni safara, ni soungoufnécessaire. C’est à vous de vous occuper de lui. Faites tout pour le chouchouter. Qui disait que « goor yi aye bébé laniou »? Soyez créatives et usez de vos talents de femmes douces. Sinon dafay yomb torop. Soyez pratiquantes et faites vos propres prières.

7— Tout ne commence pas par le sexe

align=

Apres tout, la chambre n’est qu’une pièce de la maison. Une relation agréable se reflète au téléphone, dans le salon, dans les paroles, les gestes, les actes, bref partout ailleurs, et se termine tout naturellement dans la chambre, avec un degré de désir et satisfaction inégalable!

Alors là, soyez propres, attirantes, agressives et douces, naturelles…

8— Femmes, Osez innover!

align=

Osez faire le premier geste?! En un mot, anticipez les désirs de vos maris et, en retour ils seront satisfaits. Effet boomerang, vous connaissez? Les hommes intériorisent beaucoup, mais quand ils en ont marre, ils décident d’aller voir ailleurs.

9— Femmes, vous avez trop d’excuses pour ne pas assurer la nuit…

 align=

Trop d’excuses qui finissent par frustrer… encore une fois, les désirs des hommes sont avant tout d’ordre physique. Ils vous ont choisies comme épouses et la manière principale de vous montrer leur affection est d’avoir des rapports sexuels avec vous. C’est du pragmatisme, non? Tayel bakhoul !

10— Femmes, l’homme idéal n’existe pas!

align=

Ne perdez pas votre temps à essayer de « changer » vos maris. Ils ne peuvent pas être modelés selon votre idéal. Un bon mari va forcément vouloir changer s’il voit que c’est la bonne voie à suivre. Soyez leurs conseils, mais ne leur forcez pas des qualités.

Vous pouvez néanmoins aider vos maris en étant réalistes et en composant avec leurs atouts. Des défauts, tout le monde en a. Il faut juste ne pas se focaliser dessus. Appliquez la loi du contournement.

Bonus : 

Femmes, vous êtes averties… Intellectuelles, analphabètes, ménagères ou professionnelles, peu importe! Vous avez un devoir aussi bien qu’un droit. Vissez, serrez et pas seulement pour show off, mais dans l’intimité de votre foyer. Au moins, évitez que le blâme vous soit adressé. À vos astuces!… Pour des ménages émergents. 

seneweb

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial