BLOG

30
Oct

Sexe : arrêter de faire l’amour pour vivre jusqu’à 150 ans

Pour vivre plus longtemps en bonne santé, le meilleur remède serait… l’abstinence sexuelle. C’est du moins ce que conseille un chercheur britannique.

100 abdos par jour, des pompes et une alimentation équilibrée, mieux que des galipettes ? Alex Zhavoronkov, directeur de la Fondation de recherche en biogérontologie au Royaume-Uni, met au placard les bienfaits du sexe pour la santé. Pour ce chercheur britannique, la meilleure méthode pour vivre longtemps passe par le sport et une alimentation saine et légère.

La recette magique, le chercheur la détaille dans son nouveau livre “Generation Ageless”, dont la sortie fait la Une des médias britanniques. Il distille les mauvaises habitudes dont il faudrait se défaire pour vivre 150 ans, en premier lieu le sexe et les relations amoureuses. Le message est clair : selon ce médecin, ce ne sont que de vulgaires distractions ennuyeuses qui ne font que puiser dans notre énergie vitale.

A ceux qui s’interrogeraient sur la vie sexuelle de ce scientifique aux convictions discutables, l’intéressé, âgé de 36 ans, répond sans ambages dans les colonnes du Daily Star : “J’ai des relations sexuelles occasionnellement mais pas sur une base permanente et seulement avec des collègues scientifiques. Et par ailleurs, je suis désolé de le dire, mais les relations post-coïtales, peuvent être assez ennuyeuses”, poursuit le sceptique.

Sexe ou pas sexe ?
Il y a fort à parier que cette théorie sera battue en brèche par les fervents défenseurs des vertus du sexe pour la santé. Plusieurs études ont établi que faire l’amour régulièrement protégeait des maladies cardiaques, diminuerait la sensibilité à la douleur, le stress. Le sexe aurait même un effet anti-âge.

Reste à choisir vers quel camp notre cœur balance

Auteur: Emilie Cailleau – TopSante

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial